Tashi Delek, formule du Nouvel an tibétain pour se souhaiter « bonheur et joie », est le premier restaurant tibétain ouvert en France. En 1988, trois étudiants exilés qui tenaient déjà une librairie tibétaine, La Route du Tibet, décident d’ouvrir un restaurant. C’est le début d’un Little Lhassa parisien sur la montagne Sainte-Geneviève.

En ce sens, Tashi Delek a inspiré tous les autres restaurants tibétains : présence bienveillante du dalaï-lama et décor fait d’objets d’art religieux typiques du Tibet.

Pour 36 € à deux, le menu découverte est un très bon compromis. En entrées, divers beignets sont proposés, avant les raviolis momos et les ravioles aux légumes appelées tselmok. En plats, un curry de poulet et deux woks de légumes et de viande. En desserts, des beignets et un riz au lait aux fruits secs.

Les parfums sont subtils, la cuisine raffinée et le service efficace.

1 Avis pour Tashi Delek

Paris asiatique 131 Avis
Tashi Delek
5.0
Cet avis est-il… ? Utile 0 Drôle 0 Cool 0