Les meilleurs restaurants russes à Paris

Les restaurants russes à Paris ont la réputation d’être plutôt chers. Il faut dire qu’ils mettent souvent à leurs menus des produits luxueux ou difficilement trouvables en France. De plus, certains établissements proposent des dîners-spectacles. On aura donc tendance à garder ces restaurants pour les grandes occasions, comme une soirée romantique ou un repas d’anniversaire. Il est en effet possible de découvrir la cuisine russe à Paris pour un prix raisonnable !

Les meilleurs restaurants russes à Paris

La sélection des internautes

Pour une réservation rapide, une faim de loup ou une envie soudaine de restaurant russe à Paris, voici avant de commencer les adresses les mieux notées par la communauté, cliquez sur le restaurant russe qui vous intéresse pour avoir tous les détails et réserver directement en ligne :

Vatrouchka
145 boulevard Montparnasse, 75006 Paris
 Traditionnel   9/10   15-30 € 
Kalinka
17 rue de Trévise, 75009 Paris
 Traditionnel   8/10   15-30 € 
Aux Trois Violons – Matouchka
22 rue Saint-Sébastien, 75011 Paris
 Traditionnel   8/10   >30 € 
Chez Mademoiselle
21 rue Mademoiselle, 75015 Paris
 Traditionnel   9/10   >30 € 
Le 16e sens
3 rue Gustave Courbet, 75016 Paris
 Traditionnel   8/10   >30 € 
L’Epicerie Russe
13 rue de la Terrasse, 75017 Paris
 Bistrot   8/10   >30 € 
Svetlana
52 rue d’Orsel, 75018 Paris
 Traditionnel   8/10   15-30 € 

Voir le classement complet

Maintenant que les plus impatients sont rassasiés, entrons dans le vif du sujet avec nos adresses préférées.

La cuisine russe est extrêmement variée, à l’image de l’immensité du pays et des nombreuses cultures qui en font la richesse.

Il faut d’abord remarquer que la cuisine géorgienne a longtemps été considérée par les Russes comme la référence en matière de gastronomie. De fait, c’est une synthèse très raffinée d’influences turques et perses. Les herbes et les épices, notamment la coriandre, y tiennent une grande place.

La proximité de la route de la soie a également contribué à la diffusion de certaines méthodes de cuisson dans le nord du Caucase. On trouve cet héritage dans les brochettes chachlyk qui renvoient à la tradition du kebab. Originaires de Sibérie, les raviolis pelmenis proviennent quant à eux sans doute de Chine au départ. Des variantes de ces raviolis existent du reste dans toute l’Asie centrale, mais aussi en Ukraine et en Pologne.

Durant longtemps, les aristocrates russes ont eu coutume de faire venir des produits et du personnel d’Allemagne, d’Autriche ou de France. Des plats désormais considérés comme russes sont en fait des créations issues de la rencontre entre gastronomie française et cuisine russe. Le chef André Dupont nomme le bœuf Stroganov en l’honneur de son maître, idem pour le chef Urbain Dubois avec le veau Orloff. La charlotte russe est inventée par Marie-Antoine Carême pour Alexandre Ier de Russie.

À côté de la haute cuisine, différentes régions de la Russie ont conservé leurs propres traditions. On pense par exemple à la cuisine tatare, très proche des gastronomies d’Asie centrale. Enfin, des plats d’origine paysanne comme la soupe bortsch venue d’Ukraine ou la bouillie de céréales kacha sont désormais intégrés au patrimoine culinaire russe.

  

Les institutions

  

Le 16e sens, 3 rue Gustave Courbet, 75016 Paris

En arrivant dans ce restaurant, on est impressionné par la collection d’une centaine de vodkas différentes. La carte du 16e sens prend soin de les présenter, l’accueil est sympathique.

En entrée, une assiette permet de goûter cinq marinades sucrées-salées de harengs (17 €). En plat, on peut s’essayer au ragoût de bœuf Stroganov, servi avec du riz ou des pommes de terre (25 €). Enfin, strudel aux pommes et à la cannelle pour finir en beauté (9 €).

Des menus sont proposés à partir de 19,50 € le midi et 32 € le soir. Des formules de dégustation à deux sont également disponibles, de 49 à 75 €.

PRIX : Plus de 30 € – HORAIRES : service continu 12h-23h30. Tous les jours, sauf le dimanche. – MÉTRO : Rue de la Pompe, Victor Hugo, Trocadéro – TÉL : +33 1 45 53 46 46

  

L’Epicerie Russe, 13 rue de la Terrasse, 75017 Paris

Depuis une trentaine d’années, L’Epicerie Russe propose une décoration cosy et un cadre chaleureux pour découvrir notamment des spécialités russes de poissons.

En entrée, excellent tarama à la russe avec blinis (14 €). En plat, saumon koulibiac en croûte plutôt copieux (19 €). Enfin, pour les plus gourmands, un gâteau roulé au pavot vous attend pour le dessert (9 €).

Le service est agréable, même s’il faut parfois s’armer de patience entre les plats.

PRIX : Plus de 30 € – HORAIRES : 12h-14h et 19h-23h. Tous les jours, sauf le dimanche. – MÉTRO : Villiers – TÉL : +33 1 40 54 04 05

  

La cuisine traditionnelle

  

Kalinka, 17 rue de Trévise, 75009 Paris

Kalinka propose à la fois des spécialités russes et ukrainiennes, autant dire qu’il faudra revenir plusieurs fois pour tout goûter !

En entrée, salade russe Olivier (8,50 €) ou soupe ukrainienne bortsch à la viande de bœuf (8 €). En plat, raviolis aux pommes de terre appelés vareniki (14 €) ou poulet pané à la Kiev, c’est-à-dire farci aux herbes et au fromage (18,50 €). Pour finir, sorbet au citron et à la vodka, drôlement surnommé Colonel russe (9 €).

La cuisine est familiale, l’ambiance conviviale comme la salle est petite. Un accordéoniste est présent certains soirs.

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : service continu 12h-23h. Tous les jours. – MÉTRO : Grands Boulevards – TÉL : +33 1 45 23 46 55

  

Aux Trois Violons – Matouchka, 22 rue Saint-Sébastien, 75011 Paris

Entre Bastille et République, on vient d’abord dans ce restaurant avec la promesse de dîner en musique grâce à un orchestre. De fait, c’est une même famille qui assure en cuisine, au service et pour la musique !

Deux menus sont proposés, à 39 et 48 €. En hors-d’œuvre, assortiment de zakouskis (21 €). En plat, chou farci galoubsi de viande hachée très réussi, accompagné de riz (18 €). Enfin, crêpe Matouchka, synonyme de mère patrie dans l’imaginaire russe, pour finir (10 €).

PRIX : Plus de 30 € – HORAIRES : le soir uniquement, 20h-2h. Tous les jours, sauf le dimanche. – MÉTRO : Saint-Sébastien-Froissart, Richard Lenoir – TÉL : +33 1 43 57 10 15

  

Chez Mademoiselle, 21 rue Mademoiselle, 75015 Paris

chez-mademoiselle-paris-astana-21-rue-mademoiselle-75015-paris-min

L’unique restaurant kazakh de Paris est tenu par Joe et son mari Laurent. Le décor est sobre, la cuisine familiale et généreuse. Il faut dire que Joe a appris à cuisiner avec sa grand-mère.

En entrée, « saumon sous la fourrure » où le poisson est caché sous différentes épaisseurs de fromage et de betteraves. En plat, raviolis mantis au bœuf servis avec une compotée d’oignons et de poivrons caramélisés. En dessert, chak chak, gâteau frit au miel avec des raisins secs et des noix.

Les menus vont de 27 à 35 €, le midi comme le soir. De nombreux plats russes parfaitement réalisés complètent la carte.

PRIX : Plus de 30 € – HORAIRES : 12h-14h30 et 19h30-22h30. Tous les jours, sauf le lundi. – MÉTRO : Commerce, Avenue Émile Zola – TÉL : +33 1 48 28 50 79

  

Svetlana, 52 rue d’Orsel, 75018 Paris

Dans le quartier de Montmartre, tout près du théâtre de l’Atelier, c’est une véritable isba qui attend les convives. Le côté chalet traditionnel russe de ce restaurant est renforcé par de nombreux objets tous plus colorés les uns que les autres. Le samedi soir, des concerts sont proposés.

La cuisine est simple, sans prétention, avec toutes les spécialités russes attendues. Chaussons pirojkis en entrée (9 €), brochettes chachlyk flambées à la vodka en plat (21 €) et gâteau au fromage blanc vatrouchka en dessert (7 €).

Le patron prend soin d’expliquer la carte. Le service se montre parfois pressant quand il y a du monde qui attend pour manger.

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : service continu 18h-00h, à partir de 12h du vendredi au dimanche. Tous les jours. – MÉTRO : Anvers, Abbesses – TÉL : +33 1 42 23 52 25

  

Tendance

  

La Cantine des Tsars, 21 rue du Roule, 75001 Paris

On vient ici pour déguster des raviolis sibériens appelés pelmenis à petit prix. Au porc ou à l’agneau, ils sont vendus entre 5 et 12,50 € pour des portions de 5 à 25 pièces.

En hors-d’œuvre, le caviar d’aubergines est excellent (3 €). Pour un dessert, le gâteau au miel et aux amandes est une réussite (4,50 €).

Les menus avec pelmenis, boisson et dessert vont de 8,50 à 16 €. Le cadre est sans prétention, le service agréable. Une vidéo met à l’honneur les différents fournisseurs du restaurant, principalement installés en Seine-et-Marne.

PRIX : Moins de 15 € – HORAIRES : 11h30-15h00 et 18h30-22h. Tous les jours, sauf le dimanche. – MÉTRO : Les Halles, Louvre-Rivoli – TÉL : +33 9 82 44 48 48

  

Vatrouchka, 145 boulevard Montparnasse, 75006 Paris

Le cadre de ce restaurant se veut sobre et moderne, avec une partie de la salle aménagée façon lounge. L’atmosphère est chaleureuse, le service attentionné.

Dans l’assiette, quelques spécialités françaises, même si l’on vient principalement pour découvrir la cuisine russe. Plusieurs menus entrée-plat-dessert sont proposés, notamment le midi pour 16 à 20 €. Au programme, soupe bortsch à la betterave pour se réchauffer (11 €), avant une copieuse ration de raviolis pelmenis aux épinards en guise de plat (25 €).

Pour le dessert, la vatrouchka est déclinée à la russe et à la française (11 €). Ce nom qui désigne le célèbre gâteau au fromage blanc signifie aussi foyer en russe. Autant dire que ce restaurant porte bien son nom, car on s’y sent très vite chez soi !

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : 12h-15h et 19h-23h. Tous les jours, sauf le dimanche. – MÉTRO : Vavin, Raspail – TÉL : +33 9 84 01 45 19

  

Pour aller plus loin