Les meilleurs restaurants de cuisine fusion à Paris

Les restaurants de cuisine fusion à Paris sont d’abord des lieux d’expérimentation culinaire. Les chefs se lancent dans une démarche créative pour confronter les différentes cuisines d’Asie ou d’ailleurs aux produits et au savoir-faire français en matière de gastronomie. Ces restaurants rencontrent un public habitué à voyager ou tout simplement curieux de découvrir de nouvelles saveurs.

Les meilleurs restaurants de cuisine fusion à Paris

La sélection des internautes

Pour une réservation rapide, une faim de loup ou une envie soudaine de restaurant de cuisine fusion à Paris, voici avant de commencer les adresses les mieux notées par la communauté, cliquez sur le restaurant de cuisine fusion qui vous intéresse pour avoir tous les détails et réserver directement en ligne :

Voir le classement complet

Pour ceux qui cherchent à célébrer un événement dans un cadre d’exception, les offres du moment sont à retrouver sur Réserver Chic.

Maintenant que les plus impatients sont rassasiés, entrons dans le vif du sujet avec nos adresses préférées.

La cuisine fusion actuelle s’est d’abord développée dans les années 1970 à l’initiative de chefs originaires d’Asie installés en Californie et en Australie. Ces innovateurs ont pu tester leurs idées dans un contexte favorable de cohabitation entre cultures, auprès d’un public relativement novice en matière de gastronomie. A l’heure actuelle, la Californie offre un exemple très abouti de cuisine fusion en conciliant dans un style unique les gastronomies asiatiques et européennes avec la cuisine mexicaine.

En France, la cuisine fusion est d’abord une des manières les plus originales de renouveler notre vision de la gastronomie nationale. On ne compte plus les chefs japonais qui magnifient ainsi la cuisine française à Paris après avoir été formés dans les plus célèbres maisons. De leur côté, des chefs français poursuivent leur propre cheminement jusqu’à faire école, comme William Ledeuil. Ils se passionnent pour des produits ou des techniques asiatiques et réussissent à les marier à notre patrimoine culinaire.

A côté de cette volonté d’excellence, on trouve d’autres chefs soucieux de valoriser leurs origines asiatiques. Enfin, une génération de chefs grands voyageurs veut faire découvrir tout ce qu’ils ont découvert au cours de leurs pérégrinations en Asie. Après tout, dès les années 1970, Alain Senderens et Michel Guérard, deux figures de la Nouvelle Cuisine, ont commencé à fourrer de homard et de foie gras des raviolis goûtés lors d’un voyage en Chine.

  

Les institutions

  
Ze Kitchen Galerie – William Ledeuil, 4 rue des Grands Augustins, 75006 Paris

ze-kitchen-galerie-william-ledeuil-4-rue-des-grands-augustins-75006-paris-min

Depuis quinze ans, William Ledeuil a non seulement élaboré une cuisine fusion particulièrement raffinée, mais il a aussi formé une nouvelle génération de chefs désormais aux commandes de leurs propres établissements. Le décor est volontiers design, avec des œuvres d’art sur les murs. Les produits viennent des meilleurs fournisseurs.

En fonction du marché, vous pourrez découvrir du thon blanc avec de la fraise en guise de condiment, avant une entrée de coquillages au curry vert. Vient ensuite un plat de viande, avec de l’agneau de prés salés ou de la caille. Enfin, plusieurs desserts sont présentés comme autant de rencontres originales entre la France et l’Asie : cerises confites servies avec une glace aux amandes et au gingembre ou encore soupe froide de noix de coco avec de la vanille et des fruits rouges.

Vous aurez compris qu’il y a de quoi vivre une expérience unique si vous êtes prêt à faire une folie. Le midi, une formule rapide est proposée à 39,80 € et 48 €, sachant que le menu du déjeuner est à 72,10 €. Le soir, comptez 85 € pour le menu en six services ou 98 € pour le menu découverte en huit services.

Autre adresse : Kitchen Galerie Bis – KGB, 25 rue des Grands Augustins, 75006 Paris

PRIX : Plus de 30 € – HORAIRES : 12h-14h30 et 19h30-22h15. Tous les jours, sauf le samedi et le dimanche. –  MÉTRO : Saint-Michel, Odéon, Pont Neuf – TÉL : +33 1 44 32 00 32

  
Yam’Tcha, 121 rue Saint Honoré, 75001 Paris

yamtcha-121-rue-saint-honore-75001-paris-min

Pendant que la chef Adeline Grattard compose son menu du jour à partir des produits du marché, son mari Chi Wah s’occupe de trouver le parfait accord entre les plats et les six familles de thés. Leur histoire a commencé en Normandie mais c’est à Hong Kong qu’ils se sont formés à la cuisine chinoise. Aujourd’hui, Adeline Grattard magnifie les produits français avec des techniques chinoises. La cuisine est visible derrière une vitre, on prend place sur des banquettes en bois.

Dans les assiettes, c’est un véritable récital culinaire. En mise en bouche, brioche croustillante bao fourrée de fromage à la crème et surmontée d’une perle de caviar. Vient aussi un tartare de thon de Méditerranée avec du riz croquant, avant du jambon de bœuf espagnol au comté et à la truffe. En plat, bar de ligne servi avec une sauce aux agrumes, des champignons et des épinards. Ensuite, Saint-Jacques et joues de lotte à la sauce curry et au lait de coco. Avant les desserts, une brioche bao fourrée à la cerise et une pomme dans tous ses états (sorbet, mousse, Tatin), avec de la glace à la vanille et une compotée d’agrumes.

Les menus sont à 60 et 120 €. En supplément, l’accord mets-thés (20 ou 40 € selon le menu choisi) et l’accord mets-vins (40 ou 70 €).

Autre adresse : Restaurant Boutique Yam’Tcha, 4 rue Sauval, 75001 Paris

PRIX : Plus de 30 € – HORAIRES : 12h-14h30 et 20h-21h30. Tous les jours, sauf le dimanche, le lundi et le mardi midi. –  MÉTRO : Louvre-Rivoli, Les Halles, Pont Neuf – TÉL : +33 1 40 26 08 07

  

Cuisine d’auteur

  
L’atelier Gambey – Pierre Sang, 6 rue Gambey, 75011 Paris

latelier-gambey-pierre-sang-6-rue-gambey-75011-paris-min

Révélé par l’émission Top Chef, Pierre Sang met à l’honneur les saveurs de son pays d’origine, la Corée. L’atelier Gambey est situé dans une ancienne imprimerie, transformée en loft. Le menu découverte du midi est à 35 € pour cinq plats. Il change toutes les semaines. Le soir, comptez 49 ou 88 € pour un menu dégustation en six ou huit services.

À chaque fois, c’est le chef qui décide ce qu’il y aura à la carte. Pour aiguiser votre appétit, évoquons le foie gras à la coréenne en entrée ou le bar de ligne en croûte de sel comme plat. En dessert, avec un peu de chance vous pourrez goûter le crémeux de chocolat noir au thym servi avec des pignons de pin caramélisés et du pop-corn à la fleur de sel. L’équipe est dynamique, l’ambiance chaleureuse.

Autre adresse : Pierre Sang In Oberkampf, 55 rue Oberkampf, 75011 Paris

PRIX : Plus de 30 € – HORAIRES : 19h-22h30. Tous les jours, sauf le dimanche et le lundi. –  MÉTRO : Parmentier, Oberkampf, Filles du Calvaire – TÉL : +33 9 67 31 96 80

  
Le Servan, 32 rue Saint-Maur, 75011 Paris

le-servan-32-rue-saint-maur-75011-paris-min

Je suis venu en voisin dès l’ouverture de ce restaurant lancé par deux sœurs, Tatiana et Katia Levha. Nées d’une mère philippine et d’un père polonais, elles proposent pour 25 € le midi une cuisine mêlant leurs différents héritages. A la carte, le soir notamment, les prix s’envolent, allant de 39 à 64 €.

En entrée, raviolis au poulet et aux cacahuètes servis avec un bouillon de poule. En plat, poitrine de porc fermier laqué avec du chou rouge. En dessert, tarte aux pralines avec une crème vanille. Les produits sont frais, les accords de saveurs très réussis et on passe un excellent moment. Toujours pleine, la salle est lumineuse grâce à une grande baie vitrée. Le service est efficace.

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : 12h-14h30 et 19h30-23h. Tous les jours, sauf le samedi et le dimanche. –  MÉTRO : Voltaire, Rue Saint-Maur, Père Lachaise – TÉL : +33 1 55 28 51 82

  

Cuisine de globe-trotter

  
Uma, 7 rue du 29 Juillet, 75001 Paris

uma-7-rue-du-29-juillet-75001-paris-min

Passé par Ze Kitchen Galerie, Lucas Felzine propose une cuisine entre Japon et Pérou. Le midi, un menu est proposé à 29 €. Le soir, il faut compter entre 50 et 65 €. Pour ce prix, vous pourrez déguster trois entrées dont un ceviche péruvien de thon et des raviolis japonais gyozas. Ensuite, du porc caramélisé ainsi que du cabillaud cuisiné avec de la pâte fermentée miso. Enfin, une mousse de crème au citron yuzu et un sorbet au saké.

La salle est jolie, la cuisine se révèle très innovante pour les gourmets, mais comme souvent un peu trop minimaliste pour les gourmands. À la carte, les entrées coûtent une quinzaine d’euros, les plats sont autour de 25 € et les desserts à 11 €.

PRIX : Plus de 30 € – HORAIRES : 12h15-14h15 et 19h15-22h15. Tous les jours, sauf le dimanche. –  MÉTRO : Tuileries, Pyramides, Concorde – TÉL : +33 1 40 15 08 15

  
Dix-Huit, 18 rue Bayen, 75017 Paris

dix-huit-18-rue-bayen-75017-paris-min

C’est une salle très lumineuse qui attend les convives du Dix-Huit. Le plus économique est encore de venir le midi, avec une formule à 24 € concoctée par le chef Takashi Aoki. Le soir, comptez en moyenne 40 € par personne avec des recettes encore plus inventives.

Les réjouissances commencent avec un velouté de butternut très original (11 €). Ensuite, cabillaud saisi à la plancha, servi avec une émulsion au curry et une purée de chou-fleur (21 €). Enfin, un dessert crémeux au citron à base de crumble et de meringue, accompagné d’un sorbet au basilic thaï (10 €). Tout est réuni pour vivre un moment unique, le service est enthousiaste.

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : 12h-14h30 et 19h30-22h45. Tous les jours, sauf le samedi midi, le dimanche et le lundi. –  MÉTRO : Ternes, Pereire, Argentine – TÉL : +33 1 53 81 79 77

  
La Véraison, 64 rue de la Croix Nivert, 75015 Paris

la-veraison-64-rue-de-la-croix-nivert-75015-paris-min

Après une carrière dans l’informatique, la chef allemande Ulla Bosse s’est reconvertie dans la cuisine en prenant le temps de se former dans plusieurs établissements prestigieux avant de racheter La Véraison. On la voit s’affairer aux fourneaux depuis la salle principale.

L’ambiance est conviviale, dans une atmosphère de restaurant de quartier. Les produits sont frais, la carte d’une quinzaine de recettes est élaborée en fonction du marché et des saisons. La gastronomie française est revisitée avec des notes asiatiques, mais aussi espagnoles, italiennes voire américaines. Cela donne en entrée un velouté de chou-fleur à la citronnelle et au wasabi avant un filet de canette sauce satay avec du riz thaï en plat. Pour les amateurs, un gourmand Mont Blanc-Fuji à base de meringue, de crème de marron et de chantilly au thé vert matcha est proposé en dessert.

La combinaison entrée/plat ou plat/dessert est à 24 €, comptez 28 € pour avoir les trois éléments. En choisissant à la carte, on tourne autour de 40 €.

PRIX : Plus de 30 € – HORAIRES : 19h30-22h. Tous les jours, sauf le dimanche et le lundi. –  MÉTRO : Commerce, Avenue Émile Zola, La Motte-Picquet-Grenelle – TÉL : +33 1 45 32 39 39

  
Marclee, 10 rue Saulnier, 75009 Paris

marclee-10-rue-saulnier-75009-paris-min

Marclee offre un cadre contemporain pour découvrir la cuisine fusion, avec une petite salle de 25 couverts environ. Le patron des lieux a des racines chinoises, vietnamiennes et aveyronnaises, le chef Daniel Dania est vénézuélien, autant dire que le voyage culinaire s’annonce plaisant. En semaine, deux formules permettent de déjeuner pour 15 et 21 €. Le soir et le week-end, il faut compter entre 28 et 49 €. Les produits sont frais, la carte change tous les quinze jours.

Dans les très jolies assiettes du restaurant, on peut notamment prendre un gaspacho de tomates et de poivrons jaunes au saké, à l’ail et au gingembre en entrée. Comme plat principal, un filet de bœuf Aberdeen fumé est servi avec une réduction de fruits des bois, des champignons shitaké et des légumes. Enfin, en dessert, c’est un mélange de saveurs asiatiques et françaises avec le ravioli gyoza façon pomme Tatin, accompagné de crème fouettée et de caramel au beurre salé.

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : 19h-23h. Tous les jours, sauf le dimanche et le lundi. –  MÉTRO : Cadet, Grands Boulevards, Notre-Dame-de-Lorette – TÉL : +33 1 47 70 50 88

  

Pour une soirée romantique

  
Sola, 12 rue de l’Hôtel Colbert, 75005 Paris

sola-12-rue-de-lhotel-colbert-75005-paris-min

Deux salles sont proposées : au sous-sol, sous une voûte en pierre, on dîne en pantoufles à la japonaise (il convient de réserver) et au rez-de-chaussée, à la française, dans un décor avec poutres apparentes. Le service est très prévenant, cérémonieux sans en faire trop.

La cuisine de Hiroki Yoshitake est raffinée, mélangeant gastronomie japonaise et française. Le menu imposé est à 48 € le midi et à 98 € le soir. Les classiques comme le foie gras (au miso caramélisé) ou le filet mignon de porc (aux navets et fanes de carottes) sont sublimés, en fonction de ce que le chef trouve durant son marché.

Au programme : deux amuse-bouches (velouté de panais au tourteau), deux entrées, deux poissons (une truite au pesto, asperges, tomates jaunes et purée d’ail), une viande, deux desserts (mousse de banane, crème noisette et chocolat avec tuile au sésame).

PRIX : Plus de 30 € – HORAIRES : 12h-14h et 19h-22h. Tous les jours, sauf le dimanche et le lundi. –  MÉTRO : Maubert-Mutualité, Saint-Michel, Cluny-La Sorbonne – TÉL : +33 1 43 29 59 04

  
Mystery Cuisine – Édouard et Thu Ha, 37 bis rue de Montpensier, 75001 Paris

mystery-cuisine-edouard-et-thu-ha-37-bis-rue-de-montpensier-75001-paris-min

Près du jardin du Palais royal, cinq tables attendent les heureux élus d’un soir. En pratique, chaque couple de convives bénéficie de son espace d’intimité, dans un décor fait de murs en pierres apparentes et de grandes teintures. La lumière est tamisée, renforçant encore l’ambiance romantique des lieux.

La cuisine d’Edouard Desrousseaux et de Thu Ha est d’inspiration franco-vietnamienne, avec des élans de cuisine moléculaire. Le menu gastronomique est à 169 €, avec un mojito, plusieurs entrées, deux plats, une assiette de fromages, trois desserts et une infusion gourmande. Le voyage au pays des mille saveurs à 229 € reprend le menu gastronomique avec en plus une dégustation de sept vins différents. L’atmosphère est simple et conviviale, les mets sont posés sur des ardoises et les chefs indiquent avec humour l’ordre idéal pour savourer leurs créations du soir.

PRIX : Plus de 30 € – HORAIRES : 20h-21h30. Tous les jours, sauf le dimanche et le lundi. –  MÉTRO : Pyramides, Palais Royal-Musée du Louvre, Quatre-Septembre – TÉL : +33 1 40 20 03 02

  

Pour aller plus loin