Les meilleurs restaurants asiatiques à Paris 5e

Les restaurants asiatiques du 5e arrondissement à Paris reflètent d’abord la vocation étudiante du quartier latin et de Saint-Michel. Il reste encore quelques traces du quartier vietnamien, appelé Little Saïgon dans les années 1970, autour de la place Maubert. Plus récemment, un bastion tibétain semble s’être établi près du Panthéon. Après une balade au jardin des plantes, une pérégrination rue Mouffetard, un oral à la Sorbonne ou à Jussieu, les restaurants ne manquent pas.

Les meilleurs restaurants asiatiques à Paris 5e

La sélection des internautes

Pour une réservation rapide, une faim de loup ou une envie soudaine de restaurant asiatique à Paris 5e, voici avant de commencer les adresses les mieux notées par la communauté, cliquez sur le restaurant asiatique qui vous intéresse pour avoir tous les détails et réserver directement en ligne :

Le Coco de Mer
34 boulevard Saint-Marcel, 75005 Paris
 Créole   Branché   8/10   15-30 € 
Sola – Hiroki Yoshitake
12 rue de l’Hotel Colbert, 75005 Paris
 Fusion   Romantique   9/10   >30 € 
Le Maharajah
72 boulevard Saint-Germain, 75005 Paris
 Indien   Traditionnel   8/10   15-30 € 
Roger de Beyrouth
103 rue Monge, 75005 Paris
 Libanais   Traditionnel   9/10   15-30 € 
Loubnane
29 rue Galande, 75005 Paris
 Libanais   Traditionnel   9/10   15-30 € 
Piment thaï 21
21 rue Saint-Jacques, 75005 Paris
 Thaïlandais   Romantique   8/10   15-30 € 
Kathmandu
22 rue des Boulangers, 75005 Paris
 Tibétain   Traditionnel   8/10   15-30 € 
Saïgon Panthéon
27 rue Descartes, 75005 Paris
 Vietnamien   Bistrot   8/10   15-30 € 
Petit Saïgon
30 rue des Carmes, 75005 Paris
 Vietnamien   Traditionnel   8/10   15-30 € 
Pause Bobun
3 rue Buffon, 75005 Paris
 Vietnamien   Traditionnel   9/10   15-30 € 

Voir le classement complet

Maintenant que les plus impatients sont rassasiés, entrons dans le vif du sujet avec nos adresses préférées.

  

Restaurants afghans

  

– Kootchi, 40 rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris

kootchi-40-rue-du-cardinal-lemoine-75005-paris

A deux pas de Jussieu, la façade bleue du Kootchi intrigue. À l’intérieur, c’est une cuisine sans prétention qui vous attend, dans une petite salle d’une dizaine de tables. M. Feroz n’est jamais très loin pour conseiller l’amateur en quête de dépaysement.

Le midi, un menu entrée-plat-dessert est proposé à 9,20 € et 12,50 €. Le menu du soir est à partir de 15,50 €. Les brochettes de viande, le bœuf aux haricots rouges ou l’agneau aux lentilles sont accompagnés du riz de votre choix. Cela peut être du riz blanc, du riz cuit au four avec du beurre ou encore du riz cuit dans du bouillon épicé.

PRIX : Moins de 15 € – HORAIRES : 12h-14h30 et 19h-22h30. Tous les jours, sauf le dimanche. – MÉTRO : Cardinal Lemoine, Jussieu, Place Monge – TÉL : +33 1 44 07 20 56

  

Restaurants d’Asie centrale

  

– Pirosmani, 6 rue Boutebrie, 75005 Paris

pirosmani-6-rue-boutebrie-75005-paris-min

Serge Ossipov a ouvert ce restaurant géorgien à la fin des années 1990. La salle est étroite, le cadre sobre, mais chaleureux. Le service est efficace.

La formule du midi est à 14,50 €. Le soir, le menu à 23 € permet de goûter un délicieux caviar d’aubergines, une étonnante soupe lobio de haricots rouges aux noix et à la coriandre ou du bœuf aux cornichons. En dessert, des raviolis solenka à la griotte ou la gourmande tarte de crêpes à la confiture de cerises et à la crème. Le tout peut être accompagné de khatchapouri, fameux pain géorgien au fromage. À la carte, comptez 8 € pour une entrée et de 13 à 17 € pour un plat.

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : 12h-15h et 18h30-00h. Tous les jours. – MÉTRO : Cluny-La Sorbonne, Saint-Michel – TÉL : +33 1 43 26 17 65

  

Restaurants chinois

  

La Muraille du Phénix, 155 rue Saint-Jacques, 75005 Paris

la-muraille-du-phenix-155-rue-saint-jacques-75005-paris-min

En entrant dans ces lieux, j’aime me souvenir que le premier restaurant chinois de Paris a ouvert à côté du Panthéon. C’était au début du XXe siècle. La Muraille du Phénix est un lointain héritier de cette première vague de restaurants installés dans le Quartier latin.

Je dois cette découverte à un ami qui y venait il y a 20 ans, lorsqu’il était encore étudiant. La carte affiche encore des prix en francs, le serveur est le même avec quelques années de plus et les étudiants se pressent toujours autant. La salle est petite, l’ambiance à la discussion avec de grandes tablées.

Les menus sont à moins de 10 €, sauf à vouloir fanfaronner dans un lieu hors du temps, qui rappelle l’insouciance des premières années de la vie parisienne. Les plats sont plus qu’honnêtes vu les prix pratiqués, permettant de réviser les classiques du restaurant chinois parisien sans trop d’aventures.

PRIX : Moins de 15 € – HORAIRES : 12h-15h et 19h-23h30. Tous les jours. – MÉTRO : Cluny-La Sorbonne ou Place Monge – TÉL : +33 1 43 54 52 61

  

Restaurants coréens

  

Han Lim, 6 rue Blainville, 75005 Paris

han-lim-6-rue-blainville-75005-paris-min

La décoration vieillotte est sans doute pour beaucoup dans les rumeurs qui voudraient que Han Lim soit le plus ancien restaurant coréen de Paris. Certains l’ont connu quand ils étaient étudiants il y a une trentaine d’années.

L’accueil est excellent et le service attentionné. La clientèle est mixte entre Européens et Asiatiques.

L’adresse est toute trouvée pour découvrir en entrée les ailes de poulet sautées à l’ail, les pieds de porc ou la salade de bulots (épicée). Les plats sont de facture classique, même si les ingrédients sont de qualité inégale. On retient les jajangmyeon, plat de nouilles avec une sauce noire à base de haricots de soja fermentés.

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : 12h-15h et 19h-23h. Tous les jours, sauf le lundi. – MÉTRO : Cardinal Lemoine, Place Monge – TÉL : +33 1 43 54 62 74

  

Restaurants de cuisine fusion

  

Sola, 12 rue de l’Hôtel Colbert, 75005 Paris

sola-12-rue-de-lhotel-colbert-75005-paris-min

Deux salles sont proposées : au sous-sol, sous une voûte en pierre, on dîne en pantoufles à la japonaise (il convient de réserver) et au rez-de-chaussée, à la française, dans un décor avec poutres apparentes. Le service est très prévenant, cérémonieux sans en faire trop.

La cuisine de Hiroki Yoshitake est raffinée, mélangeant gastronomie japonaise et française. Le menu imposé est à 48 € le midi et à 98 € le soir. Les classiques comme le foie gras (au miso caramélisé) ou le filet mignon de porc (aux navets et fanes de carottes) sont sublimés, en fonction de ce que le chef trouve durant son marché.

Au programme : deux amuse-bouches (velouté de panais au tourteau), deux entrées, deux poissons (une truite au pesto, asperges, tomates jaunes et purée d’ail), une viande, deux desserts (mousse de banane, crème noisette et chocolat avec tuile au sésame).

PRIX : Plus de 30 € – HORAIRES : 12h-14h et 19h-22h. Tous les jours, sauf le dimanche et le lundi. – MÉTRO : Maubert-Mutualité, Saint-Michel, Cluny-La Sorbonne – TÉL : +33 1 43 29 59 04

  

Restaurants japonais

  

Lengué, 31 rue de la Parcheminerie, 75005 Paris

lengue-31-rue-de-la-parcheminerie-75005-paris-min

Lengué est un izakaya dans un quartier où les bonnes adresses sont rares. L’ambiance est cosy et agréable malgré l’apparente froideur du décor. L’accueil et le service se font avec le sourire. On pensera à réserver à l’avance pour être au bar.

Les petits plats proposés par Katsutoshi Kondo (ex-Robuchon) sous forme de tapas varient au quotidien : omelette à l’anguille, aubergine frite au miso, potiron cuit sucré, chips de lotus, encornets sautés au gingembre, tempuras de gambas, okonomyaki en brochette et gyozas végétariens frits. En dessert, financier au thé vert et au yuzu (7 €).

Le verre de saké du mois est à 9 €. Les plats vont de 3 à 15 €, une formule est proposée le midi à 18 € avec une offre de bentô. Selon l’appétit et la consommation d’alcool, l’addition sera plus ou moins élevée.

PRIX : Plus de 30 € – HORAIRES : 12h-14h et 19h-23h. Tous les jours, sauf le lundi. – MÉTRO : Odéon, Saint-Michel ou Cluny-La Sorbonne – TÉL : +33 1 46 33 75 10

  

Restaurants thaïlandais

  

Chieng Mai, 12 rue Frédéric Sauton, 75005 Paris

chieng-mai-12-rue-frederic-sauton-75005-paris-min

Certains passent la soirée à lire l’interminable carte. D’autres profitent des formules de dégustation à 25 €. Il faut prendre en compte le fait que le dessert n’est pas inclus la plupart du temps.

Avec le succès, les prix ont augmenté, les quantités ont diminué et les saveurs ont quelque peu disparu. L’accueil est agréable, la salle spacieuse malgré un décor un peu vieillot.

Rien que du classique concernant les entrées (soupe de poisson tom kra thale) et les plats. En dessert, les marrons d’eau (mâcre nageante) sont étonnants.

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : 12h-14h30 et 19h-23h. Tous les jours, sauf le mercredi. –  MÉTRO : Maubert-Mutualité, Cluny-La Sorbonne – TÉL : +33 1 43 25 45 45

  

Restaurants tibétains

  

Tashi Delek, 4 rue des Fossés-Saint-Jacques, 75005 Paris

tashi-delek-4-rue-des-fosses-saint-jacques-75005-paris-min

Tashi Delek, formule du Nouvel an tibétain pour se souhaiter « bonheur et joie », est le premier restaurant tibétain ouvert en France. En 1988, trois étudiants exilés qui tenaient déjà une librairie tibétaine, La Route du Tibet, décident d’ouvrir un restaurant. C’est le début d’un Little Lhassa parisien sur la montagne Sainte-Geneviève.

En ce sens, Tashi Delek a inspiré tous les autres restaurants tibétains : présence bienveillante du dalaï-lama et décor fait d’objets d’art religieux typiques du Tibet.

Pour 36 € à deux, le menu découverte est un très bon compromis. En entrées, divers beignets sont proposés, avant les raviolis momos et les ravioles aux légumes appelées tselmok. En plats, un curry de poulet et deux woks de légumes et de viande. En desserts, des beignets et un riz au lait aux fruits secs.

Les parfums sont subtils, la cuisine raffinée et le service efficace.

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : 12h-14h30 et service continu 19h-11h. Tous les jours, sauf le dimanche. – MÉTRO : Cluny-La Sorbonne – TÉL : +33 1 43 26 55 55

  

Kokonor, 206 rue Saint Jacques, 75005 Paris

Crédit : CECKR

Si Kokonor est le plus grand lac tibétain, c’est aussi un charmant petit restaurant tout près du Panthéon et du jardin du Luxembourg.

Pour une douzaine d’euros le midi, la soupe tsampa avec des boulettes de farine d’orge grillée est suivie de raviolis momos. En dessert, riz au lait avec des fruits secs.

Vous pouvez accompagner votre repas avec du pain à la vapeur et boire le traditionnel thé au beurre salé. Dans l’ensemble, c’est une cuisine copieuse, avec un excellent rapport qualité-prix.

A noter que certaines spécialités de Mongolie sont proposées comme la fondue mongole, ce qui est rare à Paris.

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : 12h-14h30 et 18h30-22h. Tous les jours. – MÉTRO : Cluny-La Sorbonne – TÉL : +33 1 43 29 96 14

  

Lithang, 318 rue Saint Jacques, 75005 Paris

lithang-318-rue-saint-jacques-75005-paris-min

Tout est dans la simplicité chez Lithang, véritable havre de paix où l’on a plaisir à découvrir une cuisine subtile et des assiettes copieuses.

Le midi, deux formules sont proposées à 9,40 € et 10,60 €. Le soir, il faut compter entre 16 et 22 €.

Les incontournables de la cuisine tibétaine sont présents : soupe à la farine d’orge grillée (tsampa), raviolis et currys, mais aussi pain à la vapeur et riz au lait.

Le service est souriant, la patronne à l’écoute pour prodiguer ses bons conseils.

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : 12h-14h30 et 19h-23h. Tous les jours, sauf le dimanche. – MÉTRO : Port-Royal – TÉL : +33 1 43 25 92 72

  

Lhassa, 13 rue de la Montagne-Sainte-Geneviève, 75005 Paris

lhassa-13-rue-de-la-montagne-sainte-genevieve-75005-paris-min

Pour gagner Lhassa, il faut monter la rue de la Montagne-Sainte-Geneviève. La salle est petite, conviviale, avec des poutres apparentes au plafond. Comme dans un refuge d’altitude, on peut être gêné par la promiscuité des tables.

Dans l’assiette, la cuisine est correcte, même si avec le jeu des formules de nombreux plats non tibétains sont proposés, ce qui fausse un peu l’impression générale. D’autant que le service est plus ou moins inspiré pour commenter une carte très fournie avec des menus qui vont jusqu’à 26 €.

Avec un peu d’astuce, on peut néanmoins retomber sur ses pieds, comme Tintin, le capitaine Haddock et le guide népalais Tharkey abandonnés au Tibet par leurs sherpas.

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : 12h-14h30 et 19h-23h (22h30 le dimanche). Tous les jours, sauf le lundi. – MÉTRO : Maubert-Mutualité – TÉL : +33 1 43 26 22 19

  

Kathmandu, 22 rue des Boulangers, 75005 Paris

kathmandu-22-rue-des-boulangers-75005-paris-min

Aux fourneaux de ce restaurant, un couple s’emploie à faire découvrir la gastronomie des Newars, qui habitent la vallée de Katmandou.

Les spécialités présentées sont très originales : magret de canard aux épices, galettes de lentilles ou beignets d’aubergines.

On pourra être déçu par les portions, mais les menus végétariens ou non proposés entre 15 et 20 € permettent de voyager à moindre frais jusqu’au Népal.

La décoration est jolie, l’ambiance apaisante et le service attentionné.

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : 12h-14h30 et 19h30-22h. Tous les jours, sauf le dimanche. – MÉTRO : Jussieu, Cardinal Lemoine, Place Monge – TÉL : +33 1 43 54 08 47

  

Restaurants turcs

  

– La Voie Lactée, 34 rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris

la-voie-lactee-34-rue-du-cardinal-lemoine-75005-paris-min

Le midi, on se retrouve depuis 1985 dans ce restaurant turc entre collègues d’université pour prendre le buffet à volonté à 15 € avec plusieurs entrées délicieuses, un plat de légumes farcis ou des boulettes de viande grillée. Le plat du jour est proposé avec une boisson pour moins de 10 €.

Le soir, on croise les habitués du quartier et les végétariens venus spécialement pour l’aubergine farcie à la fondue d’oignon servie avec du boulgour à la tomate et une salade.

La salle est petite, le personnel attentif et aimable. On prendra soin d’arriver avant 12h30.

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : 12h-14h30 et 19h-23h. Tous les jours, sauf le samedi soir et le dimanche. – MÉTRO :  Cardinal Lemoine, Jussieu – TÉL : +33 1 46 34 02 35

  

Restaurants vietnamiens

  

Kim Lien, 33 place Maubert, 75005 Paris

kim-lien-33-place-maubert-75005-paris-min

Dernière institution du quartier que l’on appelait Little Saïgon dans les années 70, ce restaurant traîne son ombre. Les habitués reviennent pour s’assurer du déclin, comme on visite un vieil ami à qui l’on parle en toute franchise. La fille du regretté patron a dû être aimable, les serveurs sont pressants.

Les novices l’auront mauvaise de devoir choisir sur le menu plastifié entre un bobun aléatoire (12 €), un riz cantonnais emprunté, des raviolis à la vapeur sans saveur et du thé en sachet. Les autres profitent de la terrasse à la belle saison pour mieux regretter leurs années.

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : 12h30-15h et 19h30-23h. Tous les jours, sauf le dimanche. –  MÉTRO : Maubert-Mutualité – TÉL : +33 1 43 54 68 13

  

– Au Vietnam, 41 rue du Fer à Moulin, 75005 Paris

au-vietnam-41-rue-du-fer-a-moulin-75005-paris-min

Après une exploration en bas de la rue Mouffetard, on a d’abord plaisir à être accueilli dans un restaurant familial, géré par un couple franco-vietnamien. On évitera l’entrée de la salle (refroidie par le défilé des personnes n’ayant pas réservé) et la proximité de la vitrine réfrigérée (bruyante).

Les menus du midi et du soir s’avèrent d’une grande fraîcheur, pour une somme très accessible (11 € le midi, 15 € le soir, menu vapeur 16 €). Les raviolis aux crevettes à la vapeur (ha kao) sont succulents. Le bobun est très copieux. Les desserts font également honneur à la cuisine vietnamienne, avec des choses rarement proposées ailleurs.

Le service est d’excellent conseil pour découvrir la cuisine vietnamienne. Le décor célèbre les orchidées. Il faut réserver pour trouver place parmi les heureux élus.

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : 11h30-15h30 et 18h-23h. Tous les jours, sauf le dimanche. – MÉTRO : Les Gobelins ou Censier-Daubenton – TÉL : +33 1 45 35 61 09

  

Bonjour Vietnam, 6 rue Thouin, 75005 Paris

bonjour-vietnam-6-rue-thouin-75005-paris-min

Derrière la place de la Contrescarpe, l’endroit est minuscule avec beaucoup de bibelots et seulement cinq tables. Les vêtements ont tendance à s’imprégner des odeurs de cuisine.

On vient pour le charme du patron et pour les banh cuon, raviolis vapeur, confectionnés sous les yeux des quelques élus, étudiants pour la plupart. Les raviolis des trois régions et le bobun font une belle soirée. Le pho n’est pas terrible. Une formule à 12 € est proposée le midi.

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : 12h-15h et 19h-22h30. Tous les jours, sauf le mardi. – MÉTRO : Jussieu, Place Monge ou Cardinal Lemoine – TÉL : +33 1 43 54 78 04

  

Au Coin des Gourmets, 5 rue Dante, 75005 Paris

au-coin-des-gourmets-5-rue-dante-75005-paris-min

Les gens bien élevés trouvent un peu rustres ces touristes étrangers qui débarquent du Quartier latin sans prévenir. L’endroit est pourtant cosy, avec un accueil chaleureux et quelques places en terrasse.

La carte met en avant les cuisines vietnamiennes, cambodgiennes et laotiennes. On se focalise sur les spécialités de la maison pour éviter les mauvaises surprises. Les nems aux douze légumes fait partie des incontournables. On peut essayer les mangues rôties en dessert. Le tout est réalisé avec finesse.

La réservation est fortement conseillée.

Autre adresse : Au Coin des Gourmets Rive droite, 38 rue du Mont Thabor, 75001 Paris

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : 12h-14h30 et 19h-22h30. Tous les jours, sauf le lundi midi. – MÉTRO : Cluny-La Sorbonne, Maubert-Mutualité – TÉL : +33 1 43 26 12 92