Les meilleurs restaurants asiatiques à Paris 1er

Les restaurants asiatiques du 1er arrondissement à Paris sont l’occasion de joindre l’utile à l’agréable : visite du Louvre, pause déjeuner à Châtelet, shopping aux Halles ou place Vendôme, flânerie au jardin des Tuileries ou pause près du Palais Royal… Pour les amateurs, le quartier japonais de Paris a en plus l’avantage d’être à deux pas !

Les meilleurs restaurants asiatiques à Paris 1er

La sélection des internautes

Pour une réservation rapide, une faim de loup ou une envie soudaine de restaurant asiatique à Paris 1er, voici avant de commencer les adresses les mieux notées par la communauté, cliquez sur le restaurant asiatique qui vous intéresse pour avoir tous les détails et réserver directement en ligne :

La Mousson
9 rue Thérèse, 75001 Paris
 Cambodgien   Traditionnel   8/10   15-30 € 
Hao Long
36 rue de Richelieu, 75001 Paris
 Chinois   Entre amis   9/10   15-30 € 
Taokan Saint Honoré
1 rue du Mont Thabor, 75001 Paris
 Chinois   Gastronomique   9/10   >30 € 
Bistrot Mee
5 rue d’Argenteuil, 75001 Paris
 Coréen   Traditionnel   8/10   15-30 € 
Uma
7 rue du 29 Juillet, 75001 Paris
 Fusion   Gastronomique   8/10   >30 € 
Mystery Cuisine – Édouard et Thu Ha
37 bis rue de Montpensier, 75001 Paris
 Fusion   Romantique   9/10   >30 € 
Djakarta Bali
9 rue Vauvilliers, 75001 Paris
 Indonésien   Romantique   8/10   15-30 € 
Jin
6 rue de la Sourdière, 75001 Paris
 Japonais   Gastronomique   9/10   >30 € 
Nodaïwa
272 rue Saint-Honoré, 75001 Paris
 Japonais   Traditionnel   9/10   >30 € 
Zen
8 rue de l’Echelle, 75001 Paris
 Japonais   Traditionnel   9/10   15-30 € 
Issé Izakaya
45 rue de Richelieu, 75001 Paris
 Japonais   Bistrot   9/10   >30 € 
Au Coin des Gourmets
38 rue du Mont Thabor, 75001 Paris
 Vietnamien   Traditionnel   8/10   15-30 € 

Voir le classement complet

Pour ceux qui cherchent à célébrer un événement dans un cadre d’exception, les offres du moment sont à retrouver sur Réserver Chic.

Maintenant que les plus impatients sont rassasiés, entrons dans le vif du sujet avec nos adresses préférées.

  

Restaurants chinois

  

Les Pâtes vivantes, 3 rue de Turbigo, 75001 Paris

les-pates-vivantes-3-rue-de-turbigo-75001-paris-min

Quand on associe généralement l’Asie à la consommation de riz matin, midi et soir, un premier choc culinaire est de réaliser que le blé y est célébré de multiples manières. Concernant la Chine, le préjugé français tient sans doute du fait que les premières vagues d’immigration chinoise en France venaient du sud du pays.

Avec sa chaîne de restaurants, Mme Xi Aorong Coutin cherche à défendre les nouilles à la farine de blé. Elles sont effectivement vivantes, puisque l’on peut observer en vitrine les cuisiniers faire de spectaculaires mouvements. Ils découpent les pâtes sur un immense plan de travail, les allongent et les enroulent, donnant l’impression de jouer à la corde à sauter.

On choisit son bol de nouilles accompagnées de viande et de légumes au gré de ses envies, avec une formule à 9,90€, idéale pour le déjeuner. À éviter pour un rendez-vous galant, car on s’en met partout, même avec la meilleure volonté du monde.

Autres adresses : 22 boulevard Saint-Germain, 75005 Paris et 46 rue du Faubourg-Montmartre, 75009 Paris

PRIX : Moins de 15 € – HORAIRES : 11h-15h et 19h-23h. Tous les jours, sauf le dimanche. – MÉTRO : Les Halles ou Etienne Marcel – TÉL : +33 1 40 13 08 04

  

Chez Vong, 10 rue de la Grande Truanderie, 75001 Paris

Crédit : CECKR

Chez Vong, on touche à une certaine obsession pour la cuisine. C’est la même folie qu’on avait aperçu dans divers films asiatiques. Il faut dire que l’on est d’emblée confronté à une statue de Bouddha faite avec une centaine de kilos de beurre en 2001.

Dans l’assiette, les légumes sont sculptés en forme de dragon, les dimsums ressemblent à des lapins.

Né à Macao, Vai Kuan Vong s’inspire de la cuisine cantonaise et vietnamienne depuis 30 ans à Paris. Le décor est exotique, le service attentif.

Les prix sont à la hauteur de la qualité des produits, du raffinement des cuissons et du subtil dosage des épices. On pourra prendre les crevettes farcies, les grenouilles au poivre, l’émincé de bœuf ou le poulet au citron.

PRIX : Plus de 30 € – HORAIRES : 12h-14h15 et 19h-23h15. Tous les jours, sauf le dimanche. – MÉTRO : Etienne Marcel – TÉL : +33 1 40 26 09 36

  

Restaurants de cuisine fusion

  

Yam’Tcha, 121 rue Saint Honoré, 75001 Paris

yamtcha-121-rue-saint-honore-75001-paris-min

Pendant que la chef Adeline Grattard compose son menu du jour à partir des produits du marché, son mari Chi Wah s’occupe de trouver le parfait accord entre les plats et les six familles de thés. Leur histoire a commencé en Normandie mais c’est à Hong Kong qu’ils se sont formés à la cuisine chinoise. Aujourd’hui, Adeline Grattard magnifie les produits français avec des techniques chinoises. La cuisine est visible derrière une vitre, on prend place sur des banquettes en bois.

Dans les assiettes, c’est un véritable récital culinaire. En mise en bouche, brioche croustillante bao fourrée de fromage à la crème et surmontée d’une perle de caviar. Vient aussi un tartare de thon de Méditerranée avec du riz croquant, avant du jambon de bœuf espagnol au comté et à la truffe. En plat, bar de ligne servi avec une sauce aux agrumes, des champignons et des épinards. Ensuite, Saint-Jacques et joues de lotte à la sauce curry et au lait de coco. Avant les desserts, une brioche bao fourrée à la cerise et une pomme dans tous ses états (sorbet, mousse, Tatin), avec de la glace à la vanille et une compotée d’agrumes.

Les menus sont à 60 et 120 €. En supplément, l’accord mets-thés (20 ou 40 € selon le menu choisi) et l’accord mets-vins (40 ou 70 €).

Autre adresse : Restaurant Boutique Yam’Tcha, 4 rue Sauval, 75001 Paris

PRIX : Plus de 30 € – HORAIRES : 12h-14h30 et 20h-21h30. Tous les jours, sauf le dimanche, le lundi et le mardi midi. – MÉTRO : Louvre-Rivoli, Les Halles, Pont Neuf – TÉL : +33 1 40 26 08 07

  

Uma, 7 rue du 29 Juillet, 75001 Paris

uma-7-rue-du-29-juillet-75001-paris-min

Passé par Ze Kitchen Galerie, Lucas Felzine propose une cuisine entre Japon et Pérou. Le midi, un menu est proposé à 29 €. Le soir, il faut compter entre 50 et 65 €. Pour ce prix, vous pourrez déguster trois entrées dont un ceviche péruvien de thon et des raviolis japonais gyozas. Ensuite, du porc caramélisé ainsi que du cabillaud cuisiné avec de la pâte fermentée miso. Enfin, une mousse de crème au citron yuzu et un sorbet au saké.

La salle est jolie, la cuisine se révèle très innovante pour les gourmets, mais comme souvent un peu trop minimaliste pour les gourmands. À la carte, les entrées coûtent une quinzaine d’euros, les plats sont autour de 25 € et les desserts à 11 €.

PRIX : Plus de 30 € – HORAIRES : 12h15-14h15 et 19h15-22h15. Tous les jours, sauf le dimanche. – MÉTRO : Tuileries, Pyramides, Concorde – TÉL : +33 1 40 15 08 15

  

Mystery Cuisine – Édouard et Thu Ha, 37 bis rue de Montpensier, 75001 Paris

mystery-cuisine-edouard-et-thu-ha-37-bis-rue-de-montpensier-75001-paris-min

Près du jardin du Palais royal, cinq tables attendent les heureux élus d’un soir. En pratique, chaque couple de convives bénéficie de son espace d’intimité, dans un décor fait de murs en pierres apparentes et de grandes teintures. La lumière est tamisée, renforçant encore l’ambiance romantique des lieux.

La cuisine d’Edouard Desrousseaux et de Thu Ha est d’inspiration franco-vietnamienne, avec des élans de cuisine moléculaire. Le menu gastronomique est à 169 €, avec un mojito, plusieurs entrées, deux plats, une assiette de fromages, trois desserts et une infusion gourmande. Le voyage au pays des mille saveurs à 229 € reprend le menu gastronomique avec en plus une dégustation de sept vins différents. L’atmosphère est simple et conviviale, les mets sont posés sur des ardoises et les chefs indiquent avec humour l’ordre idéal pour savourer leurs créations du soir.

PRIX : Plus de 30 € – HORAIRES : 20h-21h30. Tous les jours, sauf le dimanche et le lundi. – MÉTRO : Pyramides, Palais Royal-Musée du Louvre, Quatre-Septembre – TÉL : +33 1 40 20 03 02

  

Restaurants indonésiens

  

Djakarta Bali, 9 rue Vauvilliers, 75001 Paris

djakarta-bali-9-rue-vauvilliers-75001-paris-min

Tout près du musée du Louvre, ce restaurant a été créé en 1985 par un diplomate indonésien ayant dû s’exiler après le coup d’état de Suharto en 1965. La cuisine est restée dans le giron familial, l’ambiance est feutrée, idéale pour un repas romantique. Un spectacle de danse balinaise est au programme le vendredi soir.

Le midi, deux formules sont proposées à 14,50 € et 18,50 €. Le soir, les menus sont entre 30 et 55 €. Le brunch est à 25 €. À la carte, des recettes garanties sans glutamate : rouleaux indonésiens lumpia en entrée (12 €), riz frit nasi goreng en plat (20 €) et fruits en dessert (9 €). Le tout fait honneur à la gastronomie indonésienne, même si certains trouveront la note un peu trop élevée.

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : 12h-14h et 19h-23h. Tous les jours, sauf le lundi et le mardi midi. – MÉTRO : Les Halles, Louvre-Rivoli, Pont Neuf – TÉL : +33 1 45 08 83 11

  

Restaurants japonais

  

Higuma, 32 bis rue Sainte-Anne, 75001 Paris

higuma-32-bis-rue-sainte-anne-75001-paris-min

On se rappelle avec nostalgie du temps où cette adresse était particulièrement réputée auprès des amateurs de nourriture japonaise. Depuis, certains ont réalisé que ce n’était pas des Japonais aux commandes.

Néanmoins, si vous avez envie de découvrir la cuisine japonaise au-delà des sushis et autres makis, Higuma est l’endroit idéal pour manger des plats honnêtes et copieux. De plus, les prix sont particulièrement accessibles.

Pour une dizaine d’euros, on pourra manger gyozas (5,50 € pour 7 pièces), bouillons avec nouilles ramen, plats sautés itamemono et plats de riz donburi (tendon avec des beignets de crevettes pour 9,50 €).

L’endroit est toujours bondé et tient davantage de la cantine que du restaurant. La nourriture arrive vite. La propreté de la salle est douteuse, la promiscuité règne. On pourra toujours commander à emporter.

PRIX : Moins de 15 € – HORAIRES : service continu 11h30-22h. Tous les jours. – MÉTRO : Pyramides, Quatre-Septembre, Bourse – TÉL : +33 1 47 03 38 59

  

Aki, 11 rue Sainte-Anne, 75001 Paris

aki-11-rue-sainte-anne-75001-paris-min

Chez Aki, on vient à deux au sous-sol devant le comptoir regarder cuire sur une plaque chauffante les okonomiyaki, faits d’une pâte préfabriquée entre l’omelette et la crêpe qui entoure un nombre d’ingrédients variables coupés en petits morceaux (calamars, crevettes, viande, etc.).

Les temps de cuisson sont parfaitement maîtrisés grâce à un minuteur et les gestes du cuisinier sont précis. On peut le voir badigeonner les crêpes avec une sauce sucrée et brillante avant d’ajouter une espèce de sauce au fromage, du gingembre et du poisson séché en chapelure qui s’agite de manière spectaculaire.

Le résultat est moelleux et plein de saveurs. Les portions ont diminué avec le temps, on pourra prendre un menu à 12,90 € avec une soupe miso et une salade de chou ou d’edaname. L’ambiance est jeune. La carte bleue est autorisée à partir de 25 € (!).

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : service continu 11h30-22h45. Tous les jours, sauf le dimanche. –  MÉTRO : Pyramides, Palais Royal-Musée du Louvre, Quatre-Septembre  – TÉL : +33 1 42 97 54 27

  

Issé Izakaya, 45 rue de Richelieu, 75001 Paris

isse-izakaya-45-rue-de-richelieu-75001-paris-min

Après avoir réussi avec Momonoki, Bizan et Workshop Issé, Toshiro Kuroda a décidé de lancer un bar à saké (7 € le verre). La décoration est amusante, le cadre agréable et volontiers branché.

L’idée est de prendre plusieurs petits plats à partager à la manière de tapas (entre 4 et 10 € environ), notamment des tempuras, des brochettes, du soja froid à la bonite, des boulettes de riz onigiris, des aubergines confites et poissons grillés. Le tout est servi à la vitesse de l’éclair.

La bonne surprise tient à la formule du midi entre 12 et 19 €. Les donburi sont très bons, en version bœuf, travers de porc ou anguille grillée.

PRIX : Plus de 30 € – HORAIRES : 12h-14h et 19h-23h. Tous les jours, sauf le dimanche. – MÉTRO : Palais Royal-Musée du Louvre, Pyramides ou Bourse – TÉL : +33 1 42 96 26 60

  

Sanukiya, 9 rue d’Argenteuil, 75001 Paris

sanukiya-9-rue-dargenteuil-75001-paris-min

Les udon, épaisses nouilles de blé japonaises, peuvent être accommodées de plusieurs façons : kamaage, dans une soupe chaude, bukkake, arrosés d’une sauce chaude, hiyashi, arrosés d’une sauce froide ou zaru, à tremper dans une sauce froide, etc.

Une des meilleures adresses pour son choix de udons est Sanukiya, il y en a absolument pour tous les goûts : porc miso avec une sauce chaude, froid en salade de porc avec sauce sésame, en soupe avec tempura de crevettes. Le bouillon est bon, la viande parfaitement frite et l’assaisonnement impeccable.

Selon votre humeur, vous pourrez profiter des soirées hivernales pour un udon chaud. Les soupes sont riches en garniture. Le personnel nombreux est particulièrement efficace pour servir une clientèle en majorité asiatique. Une partie de la salle est composée de tables hautes, il faut aller du côté de la terrasse pour trouver de véritables tables. Il convient de patienter à l’extérieur puis à l’intérieur si on arrive après 19 heures.

Les plats vont de 8 à 18 €. La formule déjeuner servie jusqu’à 18 heures permet pour 5 € de plus que l’udon choisi d’avoir en entrée poulet frit et omelette japonaise et du riz en accompagnement ainsi qu’une boisson. On pourra aussi se lâcher sur les galettes de riz en forme de triangle (onigiris).

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : service continu 11h30-22h. Tous les jours. –  MÉTRO : Palais Royal-Musée du Louvre, Pyramides, Tuileries – TÉL : +33 1 42 60 52 61

  

Kunitoraya, 1 rue Villedo, 75001 Paris

kunitoraya-1-rue-villedo-75001-paris-min

Dédié aux udon, ce nouvel espace avec ses murs en briques rouges est un peu petit, on se surprend à participer à la discussion des voisins. De plus, l’odeur de cuisine imprègne les vêtements. Enfin, les prix ont augmenté par rapport à l’implantation historique de ce restaurant.

Il faut en effet compter entre 10 et 22 € pour des bols de udon (froids ou chauds) et de riz chaud servis avec crevettes, viande (canard, porc, tonkatsu de porc pané) ou tempuras de légumes. Le guydon avec bœuf et omelette est savoureux, bien que pas très copieux. Il n’y a pas de desserts.

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : 12h-15h et 19h-23h. Tous les jours, sauf le mercredi. – MÉTRO : Palais Royal-Musée du Louvre, Pyramides, Quatre-Septembre ou Bourse – TÉL : +33 1 47 03 33 65

  

Kunitoraya 2, 5 rue Villedo, 75001 Paris

kunitoraya-2-5-rue-villedo-75001-paris-min

Une vielle brasserie parisienne retapée constitue un cadre décalé pour découvrir les menus de Kunitoraya 2. On voit les cuisiniers travailler et le service est prévenant. Les prix font encore frémir les plus attentifs.

Les udon froids ou chauds sont proposés entre 10 et 26 € : palourdes, porc pané, crevettes et algues notamment.

Le menu dégustation est proposé à 46 € le midi et 70 € le soir. On y trouve des amuse bouches à base de fruits de mer (crabe, huîtres panées…), des tempura et sushis vapeur. Le tout est bon, sans être le repas de votre vie.

PRIX : Plus de 30 € – HORAIRES : 12h15-14h30 et 19h30-22h30 (sauf dimanche). Tous les jours, sauf le lundi. – MÉTRO : Palais Royal-Musée du Louvre, Pyramides ou Bourse – TÉL : +33 1 47 03 07 74

  

Takara, 14 rue Molière, 75001 Paris

takara-14-rue-moliere-75001-paris-min

Takara est l’un des restaurants japonais les plus anciens de Paris. L’accueil est sympathique et décontracté, le décor est traditionnel même si le bar à sushis donne une image plus branchée au lieu. L’ambiance est calme, rythmée par le bruit des tongs des serveuses souriantes en kimono.

Côté sushis donc, parmi les meilleurs à Paris, on pourra opter pour le bœuf ponzu et le saumon grillé. Le thé matcha est excellent.

Côté restaurant, on vient davantage pour les fondues japonaises sukiyaki ou shabu-shabu. La formule complète est comprise entre 50 et 60 euros. On commence par une salade de foie de lotte puis une assiette de sashimi (saumon, thon, maquereau, poulpe, œufs de harengs). On a l’impression de redécouvrir le goût des produits. La tempura de légumes et gambas fait son effet avant que l’on commence proprement dit la fondue.

La serveuse s’occupe des cuissons (bœuf, champignons, tofu, etc.) avec trois services : sésame/soja, ponzu puis nouilles udon. De quoi atteindre la félicité.

PRIX : Plus de 30 € – HORAIRES : 12h-14h et 19h-22h. Tous les jours, sauf le samedi midi, le dimanche midi et le lundi midi. – MÉTRO :  Pyramides, Palais Royal-Musée du Louvre, Tuileries, Quatre-Septembre  – TÉL : +33 1 42 96 08 38

  

Restaurants thaïlandais

  

– Num, 10 rue Coquillière, 75001 Paris

num-10-rue-coquilliere-75001-paris-min

Le cadre est agréable et le service attentionné dans ce restaurant qui se veut chic et branché avec une belle terrasse couverte. Les prix sont élevés en conséquence, sauf le midi. Il vaut mieux réserver également.

Toutes les références de la cuisine thaïlandaise sont à la carte (soupe de poulet coco citronnelle, tigre qui pleure, poulet panang, nems au chocolat). Le résultat est honnête sans susciter trop d’enthousiasme non plus.

PRIX : De 15 à 30 € – HORAIRES : service continu 11h-18h (23h le samedi et le dimanche). Tous les jours, sauf le vendredi. –  MÉTRO : Les Halles ou Etienne Marcel – TÉL : +33 1 42 33 55 55